Header Photo  

Vous avez le choix

 
   
 

Réduction volumique par spirales endobronchiques



A : Spirale LVRC (Lung Volume Reduction Coil, PneumRx), B: Spirale insérée dans le cathéter de mise en place, C : Spirale déployée après retrait du cathéter et largage à la pince, D : Radiographie de thorax de face avant traitement, E : Radiographie de thorax de face 3 mois après traitement unilatéral lobaire supérieur droit, F : Radiographie de thorax 6 mois après traitement bilatéral (lobaire supérieur droit et gauche).

 

Critères d’inclusion et de non inclusion
Critères d’inclusion (tous les critères doivent être remplis)

  • Emphysème bilatéral sur l’analyse du scanner thoracique
  • Volume expiré maximal par seconde (VEMS) < 50% après-bronchodilatation
  • Volume résiduel (VR) > 220%
  • Capacité pulmonaire totale (CPT) > 100%
  • Dyspnée de 2 à 4 sur l’échelle mMRC
  • Arrêt du tabagisme depuis au moins 8 semaines
  • Réhabilitation respiratoire dans les 12 mois précédant V1
  • Signature du formulaire de consentement éclairé
  • Affiliation à un régime de sécurité sociale

Critères de non inclusion (non inclusion si présence d’un de ces critères)

  • Traitement anticoagulant par anti-vitamine K
  • Bulle géante supérieure à 1/3 du champ pulmonaire sur l’analyse du scanner thoracique
  • Contre-indication à l’anesthésie générale
  • Augmentation du VEMS de plus de 20% après bronchodilatation
  • Infection respiratoire grave, fréquente ayant nécessité plus de 2 hospitalisations sur l’année
  • Exacerbation aigüe de BPCO ayant nécessité une hospitalisation dans les 3 mois précédant
  • Hypertension artérielle pulmonaire (PAPs>50 mmHg sur échographie cardiaque)
  • Patient incapable de réaliser un test de marche de 6 minutes en air ambiant
  • Emphysème strictement homogène sur les données du scanner thoracique
  • Bronchectasies cliniquement significatives
  • Antécédents de lobectomie, chirurgie de réduction de volume, transplantation pulmonaire
  • Toute pathologie extra-respiratoire compromettant la survie et/ou les possibilités d’évaluation dans le cadre du protocole (ex: cardiopathie sévère, insuffisance rénale, cancer)
  • Carcinome bronchique ou nodule pulmonaire suspect nécessitant un contrôle scannographique à moins d’un an
  • Inclusion dans une autre étude évaluant des médicaments à visée respiratoire

Plan global de l’étude